couverture
titre Juifs et Arabes
auteur GOITEIN Salomon D.
date 1957
editeur Les Editions de Minuit
pages 270
retour
version imprimable
illustrations

Yémen - poignard et fourreau exécutés au XXe siècle par un artisan juif pour un cheik arabe - Fragment d'une Haggada illustrée écrite en caractères hébraïques et retoruvée dans la Gueniza du Caire. Xe siècle - Gueniza du Caire. Fragments de manuscrits en caractères hébraïques et arabes Xe siècle - Espagne. La synagogue El Transito, à Tolède construire au XIIIe siècle - Perse. Mirkhwand (histoire du monde). Caïn et Abel. Enluminure du XVIIIe siècle (Bibliothèque nationale)

tableaux

Notice: Only variables should be passed by reference in /home/httpd/vhosts/israel-palestine.ch/httpdocs/biblio_livre.php on line 147 L'empire des arabes au IXe siècle (CARTE)

table des matieres

INTRODUCTION : HISTORIQUE DES ORIGINES AU DEBUT DU XXe SIECLE 7
Les rapports judéo-arabes jusqu'à Mahomet. La symbiose judéo-arabe. Eclipse des Arabes et des Juifs orientaux. Les quatre grandes périodes des rapports judéo-arabes 7
I. - LES ORIGINES COMMUNES
A. Deu rectifications préliminaires. Le mot "sémite". Isaac et Ismaël, deux fils d'Abraham. Israël n'est pas une tribu arabe 17
B. Les structures communes. Deux démocraties primitives. Le servage. La situation de la femme. Deux religions nationales à caractère universel. Ce que dit la Genèse 24
C. Les structures divergentes. Là où Israël distingue, L'Islam rassemble. Les Juifs sont des agriculteurs, les Arabes sont des commerçants. Deux calendriers. Deux notions de la propriété. La "Famille" et le "Clan". La langue 32
II. - LA TRADITION JUIVE DANS L'ISLAM
A. Présence des Juifs en Arabie. Médine, ville d'origine juive ? La vie des Juifs en Arabie d'après le Coran. Une tendance "caraïste" avant la lettre 42
B. Sources religieuses du coran. Influences respectives du christianisme et du judaïsme sur le Coran. "Ceux qui suivent Moïse". Rejet de Mahomet par la communauté juive 48
C. Influence du judaïsme dans le développement post-coranique de l'Islam. Affinités des deux religions 56
III. - SITUATION LEGALE ET SITUATION RELLE DES JUIFS DANS L'ISLAM
A. Influence de la conquête arabe sur la situation des Juifs. Amélioration du sort des Juifs des pays conquis. Mais, en Arabie, Juifs et Musulmans s'opposent. A parti du deuxième siècle de la conquête apparaissent les lois discriminatoires. Le mouvement almohade. Le règne des Fatimides. L'Empire ottoman 60
B. Les lois de discrmination. Discrimination en matière religieuse et sociale. Lois sur les synagogues et les églises. Lois sur l'habillement et le logement. Lois sur les fonctions réservées. Loi sur les médecins. Discrimination en matière économique. La Jizya. Droits de douane. Lois sur la terre. Discrimination en matière civile 71
C. Un exemple, le Yémen. Quartiers séparés. "Dieu a ordonné que les Juifs soient pauvres". L'interdiction d'émigrer. La conversion forcée 82
D. Des citoyens de "seconde zone" 90
IV. - EVOLUTIONS DES COMMUNAUTES JUIVES DANS LA CITE MUSULMANE
A. Une époque mieux connue. Rôle des historiens arabes. Introduction du papier. La Gueniza du Caire 92
B. La situation aux premiers siècles de la conquête. Regroupement des communautés juives. Les Juifs abandonnent l'agriculture 100
C. La révolution bourgeoise des VIIIe et IXe siècles 104
D. Le commerce juif. Les Radanites. Une marine juive et sa disparition. Extension des communautés juives dans les pays de l'Islam. Une époque de migrations internes. Développement des voyages d'affaires. Importance économique des communautés juives d'Irak et de Perse. Règles du commerce juif. Branches du commerce juif. Le Représentant des Marchands 109
E: Organisation de la communauté juive. L'Exilarque, autorité civile. Le Gaon, autorité religieuse. Les Naguids. Les communautés 126
V. - LE DEVELOPPEMENT CULTUREL DU PEUPLE JUIF DANS L'ISLAM
Pas de contribution nationale des Juifs à la culture arabe. Les Juifs ont adotpés les instruments de pensée de l'Islam. Mais les interpénétration n'ont pas compromis l'intégrité des deux cultures 134
Liitérature
A. Les aspects linguistiques de la symbiose judéo-arabe. Caractère spécifique de l'arabe employé par les Juifs. Traduction arabe de la Bible. Prémices de la philologie juive. La littérature judéo-arabe contribuera-t-elle à la rénovation de l'arabe ? 140
B. La littérature juive de langue arabe. Complexité des recherches d'origine. Les Israilyyath. Héros et thèmes communs des littératures populaires. Les contes indiens ont pénétré la littérature juive par l'intermédiaire de l'arabe. Le folklore oral : l'exmple du Yémen. Les récits "littéraires". Les proverbes. La poésie populaire 148
C. L'age d'or de la symbiose judéo-arabe : la poésie hébraïque du Moyen-âge. Avant l'Islam. Un nouvel hébreu classique, appuyé sur la tradition. Une prosodie et une réthorique rajeunies. Les nouveaux jeux de la poétique. Un passe-temps. Un moyen de publicité. Les Makamah, reflet d'une époque. La poésie judéo-espagnole, produit de la civilisation arabe. Un romantisme religieux original 164
Philosophie et religion
A. L'essort de la philosophie juive sous l'influence musulmane. L'Islam hellénise la pensée juive. Les grands philosophes juifs dans leur contexte historique. Importance actuelle des oeuvres 179
B. Mysticisme islamique et mysticisme juif. Le Soufisme. Le Hassidisme ancien. Influence du Soufisme sur le Judaïsme. "Les Devoirs du Coeur". Abraham Maïmonide. Mais le mysticisme juif ne devient pas extatique 188
C. Mouvements messianiques et sectes. Complexités des influences réciproques. Abu Isa. Influence du Caraïsme sur le Judaïsme 195
D. Lois religieuses et lois civiles. Rapports entre les législations juive et islamique. Influences réciproques. La loi de succession. L'office religieux 208
Les moeurs et les arts
A. La situation de la femme. La polygamie. La femme privée d'instruction. Quelques exceptions 218
B. Nom patronymiques. Noms arabes portés par les Juifs 223
C. Coutumes populaires. Un héritage commun. Tombeaux en Terre Sainte. Pratiques "superstitieuses". Coutumes diverses 225
D. Arts populaires. La musique. Les arts figuratifs. L'artisanat 231
CONCLUSION : LA NOUVELLE CONFRONTATION
A. Deux renaissances. Résurgence des Arabes. Apparition de l'Eta d'Israël. Le rôle historique de l'Occident. Un laboratoire du monde 241
B. Une nouvelle symbiose est-elle possible ? Liberté et formalisme. Les Arabes et l'occidentalisme. Importance relative du facteur religieux en Israël et dans les pays arabes. L'Eurafrasie 246
Tableau chronologique des rapports judéo-arabes 255